# Touriste : Randonnée sur la Côte Bleue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

# Hello tout le monde! Cela faisait un sacré moment que je ne vous avais pas retrouvé avec une revue TOURISME par ici, et pourtant on peut dire que j’ai pas mal vadrouillé ces derniers temps! Ce matin, je vous amène avec moi sur la côte bleue pour une superbe randonnée au départ de Niolon en passant par le sentier des douaniers, jusqu’à la Calanque de l’Éverine.

La promenade se fait en un peu plus d’une heure et n’est pas trop difficile, toutefois le sentier des douaniers est par endroit escarpé et présente également quelques passages qui nécessitent de bien regarder où l’on marche et de faire attention (nombreux éboulis et pente importante) Rassurez-vous, rien de vraiment très difficile, mais juste de quoi pimenter la promenade! Pensez également à emporter beaucoup d’eau car il n’y a pas de ravitaillement, et d’éviter les fortes chaleurs.  Sur le chemin, vous apercevrez des panoramas à couper le souffle tel que vous les voyez sur mes photos.

Le départ se fait depuis la gare Niolon.  À la fin du parking, on tombe tout de suite sur un sentier bien balisé. Nous tombons après moins de 10 minutes sur la charmante Calanque du Jonquier et sa petite plage de galet située sous un des viaducs à 5 arches de la ligne de chemin de fer de la côte bleue. Il faut ensuite compter une heure de marche sur le sentier des douaniers, en suivant les balisages bleus avant d’apercevoir l’île d’Erevine et d’arriver à la Calanque. En chemin, on s’attardera à découvrir la calanque du Riflard qui propose un passage sympa et étroit entre un éperon rocheux et la falaise, en contrebas d’un vieux tunnel. Arrivé au viaduc, un sentier un peu raide et rocailleux amène rapidement vers la plage.

Pour les connaisseurs, c’est la plus belle crique de la Côte Bleue. L’environnement est sublime, la plage est composée uniquement de galets blancs, l’eau est bleu turquoise, digne des plus belles plages exotiques. Il ne manque que les palmiers !  Elle fait face à la charmante île d’Erevine – avec son feu blanc, pour éviter aux marins de s’y échouer – et  à une ancienne tour, vestige d’une usine de soude de 1914 qui n’aura jamais servie !

cats

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

20200722_190044

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

20200722_190445

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.