# Interview : 5 Questions à une Community manager

P3180015.JPG

# Salut les filles, j’espère que vous allez bien ? Ce matin je vous retrouve pour un article qui me tient a cœur puisque je voulais vous présenter un métier peu connu pour beaucoup, celui de Community Manager (ou responsable de réseaux sociaux ) qui consiste à animer/modérer une communauté sur Internet (blog, réseaux sociaux) pour le compte d’une société, d’une marque ou d’une célébrité par exemple. Pour celles qui me suivent régulièrement, vous savez que j’avais d’ailleurs pour projet professionnel de me lancer cette année, afin de travailler à fond dans le marketing et la communication digital  tout en continuant mon blog, mais pour l’heure, c’est mon amie Anne Marie , chargée de communication pour un grand restaurent Parisien qui à gentiment acceptée de répondre à mes questions afin de vous présenter un peu mieux son métier ?

  • Salut Anne Marie, j’espère que tu vas bien ? Merci d’avoir accepté cet interview ! Comme je l’ai expliqué çi dessus, tu es CM pour un grand restaurent et tu as également travaillé pour de nombreuses marques. Peux-tu nous décrire un peu ton boulot ? Quelles sont tes missions en tant que CM ? (compétences-missions principales etc)

Bonjour Charlotte! Avec plaisir pour l’interview. En effet, j’occupe actuellement le poste de chargée de communication au restaurant Le Berkeley à Paris, Avenue de Matignon + en charge des relations presse. La communication regroupe beaucoup de métier, la presse, le digital (community manager), l’évènementiel, les relations publiques, la publicité et encore bien d’autre …  En ce qui concerne mes missions pour la partie CM depuis que je suis au Berkeley, c’est dans un premier temps d’avoir créée de nouvelles pages sur les réseaux sociaux. Le tout premier et pour lequel je passe beaucoup de temps est forcément « instagram », ce réseau social est aujourd’hui incontournable pour tous restaurateurs.  Le plus important à élaborer au tout début, est de choisir son identité et ce que l’on veut générer comme image pour le restaurant. Vas t’on publier uniquement des plats ? Des plans de la salle ? Des personnes ? Paris ? Etc …  J’ai donc préparé tout une ligne éditoriale pour instagram et facebook.  J’ai réalisé des shooting photo tout le premier mois, pour avoir suffisamment de contenu pour débuter. Suite à cela, je fais beaucoup de relationnel pour essayer de gagner une communauté de followers … et puis ensuite, une fois que c’est lancé, les abonnées amènent d’autres abonnés, ainsi que les likes et les commentaires.  Je m’occupe également de tous les autres réseaux sociaux, comme par exemple, TripAdvisor, La Fourchette … je mets tout à jour, photos, menus, cartes … Je démarche beaucoup de groupes également, des hôtels de Luxe, Galeries etc, pour des privatisations au restaurant.  Je rédige des petits articles pour le site internet, les derniers par exemple ont été sur nos sélections de vins et à propos de nos fournisseurs qui sont classés parmi les meilleurs. Lorsque je parlais (un peu plus haut) de  relationnel, ce que l’on appelle relation de presse plus précisément, c’est à dire que je rencontre des journalistes ou bien bloggeurs pour discuter d’un éventuel partenariat. Pour finir, j’organise des événements presses et influenceurs … Le dernier en date était pour faire générer du traffic (avoir des retombées) sur le web et pour faire découvrir le lieu. Voilà, c’est génial dans ce métier, on touche à tout!

  • Quels études/formations as-tu suivi pour en arriver là ? Et quels sont les  métiers vers lesquels tu peux évoluer ou t’orienter après ton cursus?

J’ai une licence en que chef de projet en communication et publicité, que j’ai exercé à l’Ecole Supérieur de Publicité à Paris et un Master en marketing et communication du Luxe exercé à Sup de Pub Paris.  Comme je l’ai mentionné dans ma première réponse, la communication regroupe beaucoup de métiers … surtout dans notre génération, avec l’arrivée triomphante du digital.  Ensuite, je pense que tout dépend des rencontres que tu fais et les opportunités qui s’offrent à toi.

  • Dans ton métier, tu dois régulièrement faire appel a des blogueurs/ influenceurs, c’est un véritable enjeu pour les marques et de nombreux acteurs du web afin de
    tirer profit de leurs actions. Peux-tu m’expliquer pourquoi ?
C’est une très bonne question Charlotte !  J’ai rédigé un de mes mémoires la dessus justement, concernant le print et le web / les journalistes et les bloggeurs. Disons qu’aujourd’hui, depuis l’arrivée du digital et cette nouvelle mode « des influenceurs », les marques ont vu une grande différence concernant leurs chiffres et images.  Par exemple, aujourd’hui une étude démontre que 8 jeunes Français sur 10 déclarent avoir découvert un produit ou restaurant grâce à uninfluenceur. C’est énorme! Instagram est un effet de mode aujourd’hui, malheureusement (ou non) beaucoup se fient à des commentaires ou réactions des internautes.  Une marque va offrir une quantité de nouveaux produits à un influenceur, un restaurateur va l’inviter à déjeuner ou diner …  pour qu’ensuite cet influenceur face des retours positifs … les abonnés de ce dernier vont prendre en compte et cela va créer de la visibilité pour la marque.  Pour résumé, les influenceurs font de la publicité pour les marques et restaurateurs. On est pour ou contre.
  • Es-tu seule « juge à bord »  pour le choix d’un blogueur ou est-ce la marque te fournit une liste de conditions pour qu’il/elle soit accepté ?  Pourquoi un blogueur plutôt qu’un autre ? Je sais que le nombre d’abonnés/likes est important bien sur, mais y a t’il d’autres « atouts »  que vous prenez en compte et pourquoi ? (Qualité des photos, du contenu, interaction, etc)

Aujourd’hui, oui je suis seule « juge à bord », c’est moi qui prend les décisions concernant le choix des influenceurs et journalistes avec qui je veux être en contact, mon patron ne veut que les résultats et me fait confiance. C’est une chance! En revanche, j’ai travaillé les dernières années en tant qu’assistante attaché de presse pour plusieurs grands bureaux de presse … en étant qu’assistante, il y avait une liste d’influenceuse à faire valider par nos supérieures. Par exemple pour mon dernier évènement, j’ai regardé beaucoup beaucoup beaucoup de profil différent … le nombre d’abonné n’est pas le plus important  pour moi (attention … je parle d’un minimum de 6K … pour ce type d’évènement) … ce que je veux dire, je préfère inviter une influenceuse avec 6K abonnés, mais avec une page qui est cohérente et jolie, des photos bien cadrées et de bonne qualités et qui envoie un message précis. Plutôt qu’une influenceuse avec 800K d’abonnés mais qui ne dégage rien du tout sur sa page et qui est à la limite de la vulgarité.

  • Une dernière question :  Quels conseils pourrais-tu donner à quelqu’un qui aimerait devenir Community Manager ?

De tomber sur les bonnes personnes et aux bons moments ! (rires) C’est un métier qui vient tout juste de naître et qui est en plein « boum » en ce moment … beaucoup ne connaissent pas encore le terme de « Community Manager » …  Il ne faut surtout pas avoir peur de démarcher et de montrer son talent ainsi que son savoir-faire.  Une fois que l’on a un pied dedans, il faut beaucoup d’organisation et surtout être autonome ! Après … une fois que l’affaire est lancée … c’est beaucoup de travail mais une vraie partie de plaisir!

–> Sinon, l’autre chose dont je voulais aussi vous parler, ce sont ces tirages vintage que j’ai pu imprimer sur My Fujifilm.fr ! Je suis ultra fan du rendu Instantané, vous me connaissez j’en imprime tout le temps, ça fait toujours des souvenirs !! La qualité des photos est dingue, j’ai le choix entre une marge blanche ou coloré, et les photos sont livrées dans un élégant étui à fermeture magnétique !

11 commentaires

  1. Merci grâce à toi j’en sais un peu plus sur un community manager, merci pour cet interview, un métier que je ne connaissais pas

    J'aime

  2. COucou.
    Bien que j’aime mon métier et que je ne souhaite pas vivre de mon blog, j’ai appris plein de choses.

    Je sais que ce métier te tiens à coeur et que tu réaliseras tes rêves.
    des bises

    J'aime

  3. 8 jeunes français sur 10 ont découverts un nouveau produits grâce à un influenceur !!! Mais c’est énorme !!! En tout cas, c’est rigolo que tu parles de ce métier car il y a quelques mois de ça, j’ai fait un bilan de compétente et c’est le métier qui est ressorti en tête. Finalement, ce n’est pas dans ce milieu que je me suis reconvertie mais ça reste dans un coin de ma tête.

    J'aime

  4. Coucou,
    C’était super intéressant comme interview 🙂 Puis c’est vrai qu’on voit de plus en plus de personnes vouloir devenir CM alors ça devrait en aider pas mal ^^
    Des bisous !

    J'aime

  5. Hello
    C’est un métier qu’on connait bien quand on est dans le milieu du blogging car forcément on est le CM de notre blog. ^^ Cet interview permettra de comprendre combien c’est un métier fort intéressant mais aussi qui demande beaucoup d’investissement en terme de temps.
    Bises

    J'aime

  6. C’est un métier qui attire forcément et qui demande beaucoup de travail. Je ne suis même pas sûre que les gens mesurent l’ampleur du travail que cela demande et des compétences nécessaires. Article très intéressant. Merci pour ce bel interview.

    J'aime

  7. Coucou! C’est vrai que c’est un métier peu connu, mais on commence à en parler petit à petit, ton interview m’a éclairé sur certains points 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.